Le Bichon Havanais aussi appelé « Havanais » ou « Havanese » est originaire comme son nom l’indique de La Havane capitale et port de Cuba. Tout comme son cousin le Coton de Tuléar qui tient son nom de ses origines Malgaches.

Les origines de la race du Bichon Havanais sont incertaines et tiennent de plusieurs théories.

Un petit chien méditerranéen…

La plus vraisemblable serait que les origines du Havanais viendraient d’un petit chien de type Bichon venant du bassin méditerranéen. Et que ce soit lors d’échanges commerciaux ou durant la conquête du nouveau monde par les espagnols, qu’il serait arrivé sur Cuba où il aurait été offert aux dames de riches familles influentes. Il se serait alors reproduit avec la race locale pour donner le Bichon Havanais !

…qui deviendra un chien de la haute société Cubaine

Le Bichon Havanais devient donc un animal de compagnie de la haute société Cubaine. Au cours du 18ème siècle le Havanais fut souvent offert aux riches familles étrangères de passage à Cuba. Nous le retrouvons ainsi dans plusieurs cours européennes comme la France et l’Angleterre mais il retomba dans l’oubli au siècle suivant.

Il connu de nouveau une période difficile outre atlantique durant la révolution cubaine en 1959. La race faillit s’éteindre mais quelques familles en exil vers l’Amérique ont emmené leurs Bichon Havanais dans leurs bagages.
La race Havanaise fut alors relancée aux Etats Unis où elle connu une nouvelle fois un succès grandissant. Le club américain du Bichon Havanais a vu le jour en 1979.

Retour de la race Havanais en Europe

Et c’est en 1984, que les premiers Havanais revinrent en Europe et principalement au Pays Bas et en Allemagne.

Cette race reste encore confidentielle. En 1986, le Livre des Origines Françaises (LOF) enregistrent ses 2 premières inscriptions. Elle sort alors doucement de son anonymat et séduit par son physique et son caractère.
Et en 2014, soit 28 ans après son arrivée en France, la SCC enregistre 713 naissances.

Le caractère du Bichon Havanais est incomparable et lui a permis de toujours rester dans le cœur des amoureux de la race.